Grange de l’Éléphant

| par
Ville : Canton de Stanstead
Catégorie : Patrimoine bâti, Paysage agricole
Crédit photo : Niels Jensen

Abraham Boyton a quitté Holland, au Vermont, et s’est installé à Magoon Point, au sud de Georgeville, à la fin des années 1830. Il a construit cette grange de type colonial britannique quelques années plus tard. Deux générations de Boyton ont exploité la ferme. Autour de 1930, trois femmes venues de New York ont acheté la propriété et l’une d’elle a transformé la maison en auberge. En 1933, un des visiteurs a peint l’éléphant sur l’une des extrémités de la grange, en l’honneur du mont Éléphant, que l’on voit de l’autre côté du lac Memphrémagog, soupçonne-t-on. Sur la photo en vignette, cependant, c’est le mont Owl’s Head que l’on voit. Les Clermont possèdent la propriété depuis 1983 et ont transformé la Grange de l’Éléphant en galerie d’art et atelier pour les artistes.


Source : Louise Abbot, "The Heart of the Farm", Price-Patterson Ltd. 2008, page 245. Traduction de Jean-Charles Bellemare.

Ajouter des descriptions historiques

Afin de favoriser du contenu riche et constructif, chaque complément historique soumis pour cette fiche sera signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur et devra être approuvé par un modérateur avant d'être affiché sur le site.