La grange ronde de Mansonville

| par
Ville : Canton de Potton
Catégorie : Patrimoine bâti, Paysage agricole
Crédit photo : Association du patrimoine de Potton

La grange ronde de Mansonville

Mansonville possède l’enviable privilège d’avoir une grange ronde centenaire en plein centre du village. Robert J. Jersey l’a fait construire en 19111912.

La grange ronde de Mansonville, un joyau du patrimoine de Potton, pique la curiosité des visiteurs parce qu’il n’en reste plus que sept dans les Cantons-de-l’Est, toutes bâties entre 1901 et 1915.

Cette grange, d’une architecture originale, a la particularité d’être de forme circulaire. Ce style de bâtiment de ferme spectaculaire et typique des Cantons-de-l’Est fut développé par les Shakers, une secte protestante de la Nouvelle-Angleterre. Le cercle, symbole de perfection, a toujours inspiré ce groupe religieux et, selon une croyance populaire, le diable ne pouvait se cacher dans les coins! Au-delà de la symbolique et du mythe, ce type de grange s’avérait très fonctionnel.

La grange ronde comporte trois niveaux : en haut, le plateau ou la batterie, dessous, le fenil ou la tasserie et, au niveau du sol, l’étable.

Le plateau est un vaste plancher de bois d’un diamètre de 11 m (37 pieds), construit autour de quatre poutres centrales et bordé d’une rampe. En été, le plateau recevait les charrettes à foin, tandis qu’en hiver, il servait à remiser une partie de la machinerie agricole. Les voitures à foin montaient au plateau par un pont d’accès en bois, le garnaud, protégé des intempéries par un toit semblable à celui d’un pont couvert. Durant la récolte, les fermiers engrangeaient le foin du plateau au fenil sous-jacent; de là, quatre ouvertures dans le plancher permettaient de transférer le foin à l’étable située au-dessous.

Au niveau du sol se trouve l’étable où le troupeau, composé d’environ cinquante vaches, était logé dans des stalles aménagées en cercle autour de petits enclos réservés aux veaux. Ces emplacements sont demeurés intacts. Cette ingénieuse disposition réduisait le travail requis tant pour nourrir les animaux que pour nettoyer l’étable. L’enlèvement du fumier s’effectuait par un racloir actionné dans un dalot circulaire, placé derrière les stalles.

La grange ronde mesure environ 21 m (70 pieds) de diamètre, est pourvue de murs de 6 m (20 pieds) de haut et la hauteur totale, jusqu’au campanile, atteint les 15 m (50 pieds). Son intérieur offre un attrait

architectural qui témoigne du travail d’artisans chevronnés. Par exemple, le vaste espace au-dessus du plateau est vraiment impressionnant. Le toit, supporté par une centaine de poutrelles qui convergent vers le puits d’aération et le campanile, n’est pas sans rappeler les voûtes d’anciennes cathédrales.


Source : Association du patrimoine de Potton

Ajouter des descriptions historiques

Afin de favoriser du contenu riche et constructif, chaque complément historique soumis pour cette fiche sera signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur et devra être approuvé par un modérateur avant d'être affiché sur le site.